Ligue contre le cancer

14 janvier 2022

Projet soutenu depuis 2021

 

Objectif  :  accompagner l'association dans la digitalisation de certains supports et ateliers proposés aux personnes malades du cancer

Engagement : qualité de vie 

 

 

La structure

Créée en 1918, la Ligue contre le cancer est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique. Premier financeur privé de la recherche en cancérologie, son action repose sur la générosité du public et sur l’engagement de ses bénévoles et salariés pour répondre aux besoins des personnes concernées par le cancer. La Ligue contre le cancer s’appuie sur ses 103 comités départementaux, présents sur tout le territoire français, pour poursuivre ses objectifs d’information,

Pour plus d'informations https://www.ligue-cancer.net/

 

Le projet

La Ligue contre le cancer propose de nombreux soins de support et ateliers visant à aider les personnes malades et leurs proches à retrouver bien-être et estime de soi, souvent mis à mal par la maladie et les traitements. La Ligue souhaite accélérer la digitalisation de son accompagnement auprès des 70 000 personnes qui en bénéficient gratuitement en France. Cette digitalisation se traduira d’abord par la réalisation de nombreuses vidéos et divers supports numériques, auxquels le financement de La Mutuelle Générale contribuera. 

Pour relayer les messages d’information et de prévention de la Ligue contre le cancer auprès de ses parties prenantes, La Fondation va proposer régulièrement des actions à destination de ses collaborateurs et de ses adhérents, en s’appuyant sur ses élus et sur des intervenants de l’association. Ainsi, en 2022, un projet d’organisation de conférences axées sur la prévention primaire, secondaire, tertiaire sur le cancer se met en place avec une action pilote dans les Hauts de France.

 

Pourquoi on le soutient

Le cancer est une maladie multifactorielle. Plusieurs facteurs de risque jouant un rôle dans le développement d’un cancer ont été identifiés : facteurs hormonaux et reproductifs, antécédents familiaux ou personnels, facteurs de risque liés aux modes de vie ou à l’environnement.

Dans ce cadre, la détection d’un cancer à un stade peu avancé de son développement peut permettre de soigner plus facilement mais aussi de limiter les séquelles liées à certains traitements. Un soutien qui témoigne de notre volonté de renforcer notre engagement en faveur de la lutte contre le cancer, dans le prolongement de celui qui avait été pris auprès de l’INCa (l’Institut national du cancer) en 2018 avec la signature de la Charte cancer et emploi.  

 

 

Octobre rose à La Mutuelle Générale

 

Dans le cadre d’Octobre Rose, mois dédié à la sensibilisation au dépistage et à la prévention des cancers du sein, La Mutuelle Générale a organisé un premier atelier en octobre 2021 au sein de son siège parisien : deux intervenants de l’association étaient présents pour apprendre aux 900 collaboratrices et collaborateurs du site l’autosurveillance mammaire (grâce à un buste de palpation) et pour répondre aux questions qu’ils se posaient sur les cancers du sein.